Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 14:47

 

banniere-blog-fabenalsace.gif

 

Si vous tapez une recherche avec "Alsace" dans l'Apple Store, des dizaines d'applications vous seront proposées.

J'en ai compté 60 rien que pour l'iPhone (20 pour l'iPad).

Vous pouvez ciquer sur l'icône pour télécharger cette application directement de l'Apple Store.

 

 

Bien entendu, toutes les applications ne se valent pas. Quand on connait les exigences du cahier des charges d'Apple, on se demande comment certaines applications peuvent se retrouver dans l'Apple Store.

 

Je vous ai fait une sélection des applications qui méritent, selon moi, d'être téléchargées :

Alsacez-vous.JPG

 

Alsacez-vous !

 

Notée 3,5/5

Application développée pour le Comité Régional du Tourisme. Donc c'est du sérieux.

Vous y trouverez :

  • un petit lexique alsacien-français avec la phonétique
  • quelques recettes
  • etc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette capture d'écran vous donnera un aperçu de son contenu.

 

 

Alsacez-vous-Capture.JPG

 

Destination-Alsace.JPG

 

Destination Alsace

 

Pas encore noté dans l'Apple Store.

 

Vous y découvrirez en vidéo les atouts touristiques de l'Alsace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Destination-Alsace-Capture.JPG

 

 iYo.JPG

 

 iYo

 

 

Cette application notée 4/5 vous fera les joies de parler l'Alsacien d'aujourd'hui avec un répertoire de 80 expressions autour de 4 thèmes :

  • la drague
  • faire la fête
  • d'Jeunes
  • les jurons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

iYo-Capture.JPG

 

Dans un prochain article, je vous parlerai d'autres applications en lien avec l'Alsace.

Laissez-moi un peu de temps de les étudier !

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 16:43

Marque-Alsace.JPG

La région a dévoilé le 30 mars dernier le logo pour la marque Alsace sur internet et surtout sur Facebook. Elle a déposé ce nom de marque auprès de l’INPI.

Le A représente le cœur, le bretzel et le colombage.

Ce logo et le nom « Marque Alsace » ont été conçus par le cabinet CoManaging après 2 ans d’enquête et 350.000 € payés par la Région Alsace.

D’autres slogans avaient été proposés comme Imagine Alsace, the Alsace Way, Alsace Alive…

Le but de ce lot est de « fédérer les forces vives alsaciennes autour d’une démarche unifiée », ce qui signifie qu’il pourra être utilisé par les Vins d’Alsace, les Offices du Tourisme, etc.

Cette enquête montre les atouts et les faiblesses de l’Alsace :

  • ·         Atouts de la région : une bonne notoriété, une destination reconnue pour le tourisme, une situation géographique d’exception au cœur de l’Europe
  • ·         Faiblesses : l’absence d’un « grain de folie » chez les Alsaciens

Des sites propres à l’Alsace jouent la note de l’humour pour se démarquer :

Le site Allez Hop Elsass : Fait par des Alsaciens pour les citoyens du monde et les Extra-terrestres

propose des T-shirts et polos humoristiques revendiquant l’Alsace comme celui-ci :

  

tresor-d-Alsace.jpg

Un autre site Made in Alsace  vous propose des manifestations et des t-shirts à leur effigie.

made-in-Alsace-copie-1.JPG

Leur slogan : l’abus d’Alsace ne nuit pas à la santé. Notre région se savoure sans modération

Tout un programme…

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 19:07

 

Alsace-four-tartes-flambees

Si vous êtes déjà venus en Alsace, vous avez certainement dégusté des tartes flambées.

Quels types de "flam" avez-vous goutés et préférés ?

 

Il en existe cinq variantes courantes :

  • la tarte flambée traditionnelle : lardons et oignons ;
  • la gratinée : normale + gruyère ;
  • la forestière : oignons + champignons ;
  • la tarte flambée au munster : normale + munster ;
  • la tarte flambée à la tomme du Ried: normale + Tomme du Ried
  • la tarte flambée aux pommes : dessert sucré, tarte avec de la crème ou du fromage blanc, des rondelles de pommes et flambée au Calvados.

Pour la tarte flambée aux pommes, vous pouvez remplacer les pommes par des myrtilles, bananes ou autres et les flamber avec tout autre alcool (rhum, cointreau...).

Quand vous les flambez (vous allumez l'alcool avec une alumette ou un briquet), reculez-vous et attendez qu'il n'y ait plus de flamme avant de la couper et la manger !

Personnellement je préfère la normale (la traditionnelle).

Mais rien ne vaut les tartes flambées faites maison avec un four individuel comme celui de la photo. Et c'est beaucoup plus sympa ! Surtout pour celui qui se fait inviter.

 

Mes 2 restaurants préférés (non, ne croyez pas que j'y ai un intérêt financier quelconque) et pour un prix correct :

Le Coucou des Bois en lisière de la forêt du Neuhof (Strasbourg Sud)

Le Sapin Vert à Eschau en bordure de la forêt

Ces 2 restos ont une décoration traditionnelle et beaucoup de simplicité chez le personnel.

 

Avez-vous bien retenu comment on la servait ?

La serveuse l'apporte déjà découpée en triangle (la flammekueche est ronde, pas rectangulaire normalement !), vous en roulez une part et la mangez encore chaud.

Bon le bord est parfois calciné (normal, elle est cuite à la flamme), ça coule parfois et une fois cette 1ère part terminée, vous en reprenez encore un morceau.

 

Attention, la serveuse a laissé le plateau en contreplaqué sur votre table. Si vous ne lui dites rien, elle continuera à vous ramener toujours la même variante et les plateaux s'empileront et on les comptera pour l'addition (d'autres serveurs dessinent un trait sur la nappe en papier de la table à chaque nouvelle tarte déposée).

 

Quelle est l'origine des tartes flambées ?

Wikipedia l'explique bien :

A l'origine, les paysans fêtaient la fin de la cuisson du pain (toutes les 2-3 semaines) en rajoutant sur les restes de pâte à pain étalé du fromage blanc et des lardons. Elles seraient apparues dans le Kochersberg et n'étaient servies que dans les restaurants de campagne qui n'ouvraient que les samedis et dimanches soir.

J'ai eu l'occasion d'aller dans un de ces restaurants à Molsheim et croyez-moi l'ambiance, le décor y sont particuliers et on s'y sent un peu privilégié...

 

Evitez les tartes flambées vendues en grande surface !

Vous en trouverez vendues sous vide ou surgelées avec des noms de marque sentant bon l'Alsace mais bon si vous n'êtes pas très connaisseur, ça passera sinon attendez de retourner en Alsace pour en manger de nouveau.

 

Cuisiner chez soi ?

Pourquoi pas si vous avez un four qui cuit correctement les pizzas mais attention aux odeurs qui envahiront votre cuisine !

Beaucoup de recettes sont disponibles sur internet mais je vous propose celle de Wikibook. Elle reprend les bons ingrédients et la photo finale est sympatique.

 

Bon appétit !

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 10:27

AlsaceenWE.jpg

Je vous avais parlé du concordat en Alsace-Moselle dans un précédent article. Aujourd'hui, je vous parlerai du Régime Local (ou droit local).

 

Pour faire simple, il s'agit d'un régime juridique créé en 1919 et qui conserve les dispositions les plus favorables pour ses habitants, c'est à dire qu'il prend le meilleur de ce qui existe pour les Alsaciens et Mosellans.

 

Il intervient et donc établit des dérogations dans les domaines suivants :

  • la réglementation professionnelle
  • les établissements de crédit
  • les jours fériés
  • les remboursements des dépenses de santé
  • l'aide sociale
  • l'organisation de la justice
  • les procédures de faillite civile
  • le livre foncier
  • le droit de la chasse
  • le droit des associations

Quelques exemples concrets pour démontrer les différences qu'on peut trouver en Alsace-Moselle :

  • lors des élections, on reçoit deux programmes (les professions de foi) des candidats, un en français et le même traduit en allemand
  • la rémunération du salarié est maintenue en cas d'absence-maladie s'il a été empêché de venir travailler (maximum 6 semaines en cas de force majeure) par l'entreprise pour maintenir le montant du salaire en complément des indémnités versées par la CPAM donc pas de délai de carence de 3 jours
  • les 2 jours fériés supplémentaires (la St Etienne le 26 décembre et le Vendredi Saint précédant le week-end de Pâques donc aujourd'hui)
  • l'interdiction de travailler le dimanche (sauf dérogation pour les hôtels, restaurants, bars, transports publics...), ce qui explique ce qu'on peut entendre à la radio la pub pour Ikea qui signale que tous les Ikea de France seront ouverts un certain dimanche, sauf en Alsace
  • le remboursement à 90% du taux de couverture par la sécurité sociale et pas de paiement du forfait journalier. Mais en contrepartie, nous payons une cotisation sociale supplémentaire (1,5% du salaire brut)
  • les trains roulent du coté droit comme en Allemagne (du coté gauche en France)

Si vous voulez en savoir plus (textes juridiques...), vous pouvez cliquer sur le site de l'Institut du Droit Local Alsacien-Mosellan ou sur Wikipedia.

 

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 10:11

 

imagesCAMD6QWE.jpg

Bonjour à tous !

Vous allez penser que je vous nargue avec le vendredi saint qui est férié en Alsace. Ce n'est pas tout à fait faux !

Donc vendredi prochain, tout sera fermé ici alors que vous devrez vous lever pour aller bosser ! Je vous plains.

 

Certains d'entre vous savent qu'en Alsace on a 2 jours fériés supplémentaires par an : le vendredi saint d'avant le week-end de Pâques et le 26 décembre pour la St Etienne. C'est grâce au concordat...

 

Pour d'autres, c'est une découverte !

 

Allez ! un peu d'histoire pour mieux en comprendre la raison :

 

Le concordat est une exception française (une de plus) qui régit les cultes en Alsace et en Moselle.

 

En 1801, Napoléon Bonaparte et le pape Pie VII signent un accord qui régit les cultes en France, le concordat.

En 1905, suite au vote de la loi qui sépare les églises des états, ce concordat est aboli dans toute la France, sauf dans les 3 départements annexés à l'Empire allemand (le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et la Moselle, soit l'Alsace et une partie de la Lorraine).

Après le rattachement de l'Alsace et de la Moselle à la France, Paris a tenté d'abolir ce droit en Alsace mais a du vite abandonner face au mécontentement des Alsaciens qui y étaient très attachés.

L'annexion de l'Alsace-Moselle par les Allemands en 1940 (voir mon article précédent) mit fin au concordat mais fut aussitôt rétabli en 1945.

 

En quoi consiste ce droit particulier ?

Le concordat est la reconnaissance par l'Etat des 4 cultes de l'époque pratiqués en France : catholique, luthérien, réformé et israélite.

Les dirigeants de ces cultes sont nommés par l'Etat (et non par le pape pour les catholiques par exemple).

L'état paye les prêtres, pasteurs, et rabbins qui doivent être logés par les municipalités. Comme les lieux de cultes sont considérés comme des établissements publics, ce sont ces dernières qui doivent les entretenir à leurs frais. Leurs budgets (dépenses et recettes) sont gérés par le conseil de fabrique constitué du curé, du maire et de personnes civiles.

L'enseignement religieux est obligatoire dans les écoles publiques (jusqu'au lycée) mais les parents peuvent demander une dispense. Mon fils, actuellement en classe de 5e suit 1 heure de cours de religion par semaine dans son collège.

 

Un candidat, Jean-Luc Mélanchon, veut supprimer cette exception alsacienne pour une question d'équité entre tous les Français. Sans compter les religions qui se sont rajoutées comme l'islam.Après tout, ce concordat est si ancien et que les exceptions ne sont pas bonnes pour la République. Mais à ce moment-là, il faudrait remettre à plat toutes les particularités devenues obsolètes ou injustes.

Un exemple parmi tant d'autres : la prime charbon versée aux conducteurs de train. Ah ! je ne savais pas que le TGV roulait au charbon...

Quant à François Bayrou, il veut constitualiser ce concordat.

D'autres voudraient étendre le concordat aux autres régions françaises, car il est une façon «décomplexée» de vivre la laïcité.

Mais ça c'est un autre débat.

 

Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes et un bon week-end (de 3 ou 4 jours) de Pâques !

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 08:50

maisonalsacienne.pngcouleursmaisonalsaciennes.png

 

Quand vous venez en Alsace, vous êtes surpris par la couleur de certaines maisons alsaciennes.

On y voit du bleu marine, du rouge magenta, du jaune ocre, du vert émeraude....

Bref, des couleurs parfois "criardes" et qui ne semblent pas toujours sorties du bon goût !

Peut-être que les personnes qui ont fait peindre le crépi de leur maison ne se rendait pas compte du rendu final..

 

Mais peut-on peindre sa maison de la couleur qu'on veut ? Alors que les coloris autorisés sont parfois restreints dans d'autres région...

Comme pour tout ravalement de façade il faut demander une autorisation de la mairie. Mais dans la plupart des cas, les communes alsaciennes n'imposent pas de couleur...

Autrefois, au Moyen-Âge, chaque couleur correspondait à une corporation de métier. C'était bien pratique pour s'y retrouver quand on ne sait pas lire...

 

"Ainsi le bleu est la couleur des métiers issus de la famille du bois, le rouge est la couleur des métiers du fer, le jaune couleur du blé est porté par les boulangers et pâtissiers, le vert est attribué à ceux qui travaillent le cuir et les tissus. Les maçons, tailleurs de pierre, couvreurs et plâtriers reçoivent la couleur crème.
A l’origine également, les rouges signifiaient que les propriétaires étaient de confession protestante et les bleues de confession catholique", explique Raymond Joubin dans son blog.

 

Néanmoins, les maisons alsaciennes traditionnelles sont très agréables à regarder, surtout quand on retrouve des sculpture dans les pans de bois, des murs décorés et des volets joliment peints.

 

A savoir que les maisons à colombage résistent mieux aux tremblements de terre qu'une maison en brique.

 

Lors de sa construction, une tradition veut que lorsque la charpente est en place, on fixe au faîte un petit sapin garni de rubans qui reste en place jusqu'à ce que le propriétaire ait offert un repas copieux et bien arrosé à l'équipe du charpentier.

On fait venir un prêtre pour la bâptiser. Si on est protestant, on se rend au temple.

 

Si vous voulez en savoir plus sur la construction de maisons alsaciennes, je vous inviter à consulter le site de BS Editions.

Quant au site de l'Association de la Sauvegarde de la Maison Alsacienne, il traite de la rénovation des maisons alsaciennes avec photos anciennes et actuelles très intéressantes.

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 10:35

 subrot.jpg

 

Le pain et sa diversité n'en finira jamais de vous étonner

Quand je vais chercher mon pain dans une boulangerie, j'ai encore beaucoup de difficultés pour me faire comprendre.

Quand je demande une petite baguette, on m'interroge si je veux bien une "livre"...

Si c'est la grosse baguette, c'est le kilo !

 

Ce qu'il faut savoir, c'est que la plupart des boulangeries sont fermées le dimanche matin, donc le samedi vous devez penser à acheter un pain qui vous tiendra tout le week-end (assez gros et qui se conserve bien).

 

Derrière la vendeuse sont exposés des pains en forme de grosse boule ou de plusieurs boules collées les unes contre les autres.

Aucun nom n'est affiché. C'est normal tout le monde les connait. Sauf moi !

Et encore, je ne parle même pas des pains spéciaux, aux céréales, au seigle, à la chataîgne...

Non, simplement de pains blancs !

 

J'en retrouvé quelques-uns sur internet :

  • le subrot (pâton de 550g divisé en deux rectangles étalés, superposés et coupés en losange)
  • la flûte alsacienne
  • la livre (équivalent à une petite baguette)
  • le kilo (soit une grosse baguette) 

 

En recherchant sur internet, j'ai découvert dans le site Artologie que beaucoup de régions avaient leur propre pain comme :

  • le pain vaudois de Savoie
  • le pain brié de Normandie
  • la couronne chapelet du Jura
  • le pain plié de Bretagne
  • etc

Ca me rassure d'imaginer que d'autres personnes arrivant dans une région soient aussi perdus que moi en entrant dans une boulangerie...

 

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:34

TERAlsace.JPG

Il y a un site que je recommande et qui est bien fait :

http://www.vialsace.eu/

Vous pouvez y trouver le plan de déplacement en transports collectifs sur l'Alsace : bus, tram, train selon les lieux, la date et l'heure à laquelle vous voulez partir.

Et le site vous propose une solution combinée avec tous les détails. Essayez et vous serez épatés !

 

Pourquoi je vous parle de ce site ? Pour vous en faire de la pub ? Non, ce serait plutot le contraire...

Je m'explique.

 

La région a mis en place un bus dont le but est de faciliter l'usage du train car il prend les gens au centre de mon village pour les emmener jusqu'à la gare la plus proche : la gare de Limersheim (vous savez ces trains s'arrêtent dans toutes les gares de son passage) qui vous laisse le choix d'aller soit à Strasbourg ou jusqu'à Colmar.

 

Bref, je note mon parcours donné par Vialsace et vendredi dernier, je propose à mon fils d'essayer cette ligne de bus et le train pour aller se promener l'après-midi à Strasbourg. Il faisait beau et ça semblait sympa de laisser sa voiture au garage.

 

Le bus était prévu nous prendre à 12H36. Nous étions en avance à l'arrêt soit vers 12H25. Les minutes passent et pas de bus en vue ! A 12H45, ne voyant toujours pas ce p... de bus, nous décidâmes de prendre la voiture pour aller à la gare, située à environ 2 km de la maison. C'est pas loin mais le but était de ne pas utiliser la voiture ce jour-là.

 

Arrivés en 5 minutes, en avance pour le train de 13H01, nous nous dirigeons vers la borne automatique (il n'y a bien entendu pas de guichet dans ces petites gares) pour acheter nos billets.

Pour mon fils, pas de problème, je valide le tarif enfants et je cherche à prendre un billet pour moi. N'ayant pas trouvé le bouton pour "continuer mes achats", je paye ce 1er billet.

Je recommence et cherche la réduction pour "chômeur" (hélas oui je suis sans activité pour l'instant). Je suis noyé dans les différents tarifs, les pass et je ne vois pas ce tarif spécial.

Tant pis, pas le temps de chercher d'avantage, je me résigne et prend mon billet au tarif plein 3,40 € (mon fils n'a payé que 0,79 €).

 

Le train arrive à l'heure. Bon d'extérieur, c'est pas très joli mais à l'intérieur c'est confortable.

Nous montons dans le train et je demande au contrôleur pourquoi je n'ai pas trouvé de tarif pour les chômeurs, pour une fois que je peux profiter du système de protection français...

Il me répond qu'en fait ce n'est pas possible d'avoir la réduction à une borne automatique...

En fait j'aurais du l'acheter à un guichet ou au contrôleur en montant dans le train.

Ben non, moi je ne monte pas dans un train sans billet !

 

Il y a deux semaines, nous avons reçu un questionnaire pour savoir pourquoi la ligne de bus de notre village était peu fréquentée et que la région risquait de la supprimer.

C'est vrai qu'on voit des bus passer dans le village avec le chauffeur comme seul passager ! Toujours seul le (la) pauvre !

 

Toujours est-il qu'on bien arrivé à la gare de Strasbourg à l'heure et plus rapidement qu'en voiture. Et que c'était sympa de s'y promener avec ce soleil.

Ca c'est un bon point !

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 18:19

CampSchirmeck-Vorbruck.jpg

 

(camp de redressement de Schirmeck-Vorbrück dans le Bas-Rhin)

Quand on arrive en Alsace, on a souvent qu'une petite idée de ce qui s'y était passé pendant la Seconde Guerre Mondiale.

En fait, c'est pire que ce qu'on s'imagine...

 

L'Alsace et la Lorraine ont été annexée au Reich d'Hitler, c'est à dire qu'ils sont devenus des territoires allemands et ses habitants étaient considérés comme des demi-Allemands, des membres de la communauté du peuple allemand, des Volksdeutsche.

Des hauts-fonctionnaires  sont envoyés par Berlin pour diriger l'administration allemande mise en place.

On fait revenir les prisonniers de guerres alsaciens, puisqu'ils sont devenus Allemands.

Il est désormais interdit de parler français et le dialecte alsacien. La seule langue qu'il faut parler est l'Allemand.

On rebaptise les noms des villes, villages et rues en Allemand.

On enseigne les cours uniquement en Allemand dans toutes les écoles. Et gare à celui qui parle français en classe ! (mes beaux-parents s'en rappellent encore...)

Le port du béret est interdit car il obscurcit le cerveau et abêtit les gens

Les enfants sont enrolés de force dans les jeunesses hitlériennes.

Quant aux hommes en âge, ils étaient incorporés de force dans l'armée allemande pour combattre sur le front russe, ceux qu'on appelle les malgré nous, car ils se battaient pour une cause qu'ils n'approuvaient pas.

Pour enrayer les désertions, les autorités allemandes s'en prenaient aux familles des réfractaires (déportation, confiscation des biens...).

Certains Alsaciens faits prisonniers par les Soviétiques sont morts dans les camps ou rentrés en Alsace plusieurs années après la fin de la guerre...

C'est pour cela que vous pourrez voir en Alsace l'inscription "A nos morts" sur les monuments aux morts et dans les mairies des photos d'hommes en uniformes allemands morts parce qu'on les avait forcés à se combattre pour un pays dont ils ne voulaient pas.

Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 08:44

vin-d-alsace.png

Vous voulez servir un vin d'Alsace à vos invités lors d'un repas. Vous avez quelques bouteilles dans votre cave mais vous n'êtes pas sûr de choisir le vin qui va avec le plat.

Plusieurs vins alsaciens pourront être proposés à l'apéro (muscat, pinot gris et gewurtztraminer par exemple).

Ne faites surtout pas comme mon père qui voulait mettre un gewurtztraminer pour accompagner le plat principal. Je l'ai tout de suite remis dans sa cave avant qu'il ne l'ouvre et j'ai sorti à la place un pinot blanc qui va avec la plupart des plats.

 

Tour d'horizon des différents vins d'Alsace que vous pourrez trouver sur le marché :

 

1) Les vins blancs se dégustent en 8 et 10°C ou même moins mais pas glacés

  • Edelzwicker : il n'a pas bonne réputation car il est composé de plusieurs cépages. Fruité et désaltérant, certains se boivent volontiers avec les mêmes plats que le sylvaner, d'autres sont bons pour la cuisine
  • Sylvaner : légèrement fruité et léger. Accompagne les charcuteries et fruits de mer et poissons, et comté
  • Klevener : sec mais très fruité. On peut le déguster seul ou pour accompagner les mêmes plats que le sylvaner 
  • Pinot blanc : apporte la fraîcheur et la souplesse. un bon juste milieu avec pratiquement tous les plats
  • Auxerrois : fait partie des pinots blancs
  • Riesling : sec mais avec des notes florales et minérales. Reconnu comme l'un des meilleurs cépage blanc du monde... Se boit avec les plats à base de poissons, fruits de mer, viandes blanches et la choucroute bien sûr
  • Muscat : fruité et un peu sucré. On le sert à l'apéro (on dit que c'est un vin pour les femmes) et avec les asperges
  • Pinot gris : (anciennement Tokay Pinot Gris) légèrement sucré, il se boit à l'apéro (bonne idée !), le foie gras (essayez vous serez enchantés !), le gibier, les rôtis et les viandes blanches
  • Gewurtztraminer : moelleux. On le boit à l'apéro, avec des fromages corsés, le dessert et la cuisine exotique

2) Les vins rouges

  • Pinot noir : servi rouge ou rosé, il est fruité (avec des notes de cerise) et on le sert avec les viandes rouges, le gibier et la charcuterie. Selon les goûts, il est excellent s'il a été élevé en barriques de chêne.
  • Rouge d'Ottrott : est fait de pinot noir

3) Les grands crus

  • vendanges tardives : parfois très cher mais c'est un vrai délice à l'apéro
  • grains nobles : encore plus cher mais on atteint un niveau élevé dans le plaisir de déguster un vin à l'apéro
Repost 0
Published by Fabien de l'Intérieur en Alsace - dans Alsace
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabien de l'Intérieur en Alsace
  • Le blog de Fabien de l'Intérieur en Alsace
  • : Avant de venir en Alsace, venez découvrir ce que vous devez connaitre de cette région et des Alsaciens sur un ton décalé. Vous y trouverez des articles traités avec humour sur les fonctionnalités de la Freebox Revolution, les énergies renouvelables, les zombies, etc
  • Contact

Recherche

Catégories